30 juin 2008

Isabelle Guigou ~ Le parfum des pierres aveugles

parfum_des_pierres_aveugles[Que cherches-tu]

Ainsi commence cette suite de poèmes… Ce retour sur soi. Sur l’enfant qu’on a été. On a tous été confronté à cela. On en a tous envie. Peur aussi. Et lorsque la rencontre se fait, lorsqu’on se croise ainsi, dans une lointaine rue, dans un paysage ancien, dans une maison si grande qu’on s’y perdait… dans le rire et sous les larmes…

On plisse un peu les yeux. Histoire de dénouer les ombres. D’apercevoir le tremblé d’un jeu, d’un geste, d’une parole. Un souvenir comme un film. Qui revient. On se croise. On voudrait se parler. Se dire… Quel temps invisible nous sépare… Le son ne passe pas. La main dans les cheveux non plus. Et ceux qui se tiennent dans l’image ont pris du sépia sur leurs joues.

Un grand silence nous habite alors. On s’y tient. Et s’y libère.

On revient pour mieux continuer. Pas pour pleurer, malgré l’émotion, mais bien pour rire !

On l’aura compris, ce texte soulève en moi des souvenirs de rues, de maisons, de poissons rouges… mais je ne vais pas vous raconter ma vie. Plongez plutôt dans le parfum des pierres aveugles…

Le parfum des pierres aveugles, éditions Clarisse, 10

Posté par cecilg à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Isabelle Guigou ~ Le parfum des pierres aveugles

Nouveau commentaire