05 juillet 2008

Les carnets du potager, Contre-allées

mtUn plaisir de retrouver pour la 4ème fois, les poètes au potager.

Cette fois, quatre petits bijoux. Sans rire.

Magali Thuillier, Ta main autant que
Avec cette langue qui est la sienne, toujours mon amour, [...] à rechercher sans cesse comment t'aimer, quelques moments intimes et le bonheur d'être à deux. On dirait même que ça ouvre vers d'autres possibilités.

efEmmanuel Flory, Couper / recoudre

Je suis vraiment séduite par cette écriture calme et limpide. Une autre façon de peindre la vie à deux.

la robe blanche le voile les roses
sur la photo ne faneront pas
sépia

mmMarcel Migozzi, Pommeraie comme étable

Cette pommeraie, prétexte pour réveiller des souvenirs, des sensations, des interrogations. On s'y retrouve tous un peu ici.

Pommeraie rose et blanche, qui nous en a chassés ?

jsJames Sacré, Coudre ton enfance à demain

L'enfance, thème qui semble cher à James Sacré, et à la plupart d'entre nous d'ailleurs. On retrouve avec plaisir la simplicité et la sincérité de l'écriture de James Sacré.

On ne sait plus
Ni ce que fut l'enfance (et comment
l'entendre

Contre-allées, tarifs et souscriptions

Posté par cecilg à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les carnets du potager, Contre-allées

Nouveau commentaire