20 avril 2008

Dominique Quélen ~ Comme quoi ~ L'act'mem / La rivière échappée

6a00d8345238fe69e200e551ac80e08833_800wiEn lisant Dominique Quélen, on se trouve face à des tableaux qui se font. Des petites formes qui progressent sous les yeux, montent puis s'effondrent tandis que d'autres, déjà, s'avancent. Et dans le lot, quelques tableaux "parfaits" se hissent et se stabilisent, avec cela de particulier que, dans cet arrêt, leur reste une stupéfiante forme de vélocité. Vélocité de la pensée de DQ. Vélocité de l'œil, de tout ce qui sert à saisir l'avant ou  l'arrière-plan grignoté. On marche sur des œufs écrit Maryline Desbiolles (4ème de couverture). Et c'est cela même cette drôle d'impression: vélocité sur champ d'œufs.

Comme quoi vient, après Petites formes et Sports, compléter le cycle des petites formes.



Extrait (p. 18)


plage de Coxyde. Les nuages avancent droit. La digue, pierres et briques alternées, poignées d'herbes dans les jointures. Clarté de l'air uniformément répartie. Moteurs lointains (hors des opérations du jour). Flaques d'ombre en mouvement. Fille tenant un poids mort à la main: une apparence d'algues et de cordes. Sac hermétique à transpiration sèche. Les pensées viennent par à-coups. jambes nues. Bottes jaunes. Mi-Avril


Comme quoi, L'act'mem / La rivière échappée, 2008, 11€

Posté par mots_tessons à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Dominique Quélen ~ Comme quoi ~ L'act'mem / La rivière échappée

Nouveau commentaire