20 novembre 2008

Pierre Soletti ~ J'aurai voulu técrire un poème ~ Les carnets du dessert de lune

Livre agréable, poèmes et illustrations. J’aurai voulu t’écrire un poème pour rien ou pour tous ces petits riens que l’auteur énumère et qui en disent long. Toujours revient cette phrase : j’aurai voulu t’écrire un poème. Et le poème se poursuit de page en page. Tendresse, rêverie, souffle et vie. Que Florence a de la chance ! 8 €
Posté par cecilg à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 août 2008

Jean-Yves Plamont ~Pour mon ours blanc ~ L'idée bleue collection Farfadet bleu

Il fait ses yeux racoleurs à la première vamponneuse mon ours blanc en peluche (J-Y. P.) Cartoonist de l’extrême , l’auteur compose de petites histoires qui rappellent l’univers des dessins animés. On croise un ours blanc (espèce menacée mais) en peluche, un jeune homme, une kermesse dans le pays des Ch’tis, une auto-tamponneuse, une jolie femme, de l’amour, de l’amitié... Et de la sensibilité beaucoup, de la folie encore plus. POUR MON OURS BLANC Jean-Yves PLAMONT ( poèmes ), Barbara MARTINEZ ( illustrations... [Lire la suite]
Posté par cecilg à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2008

Luce Guilbauld ~ L'enfant sur la branche ~ L'idée bleue collection Farfadet bleu

L’enfant d’un autre sang qui me fait mère quand je le nomme fils. (L.G.) L’auteur aborde le thème de l’adoption d’un enfant, dont la mère connaît tous les cris / moins un / le premier. Enfant venu pour être aimé, et pour aimer, s’il ne choisit pas ses parents, il choisit son arbre, à rêves perchés.L’exacte émotion inscrite dans une écriture limpide. Les illustrations sont en accord, belles et sobres.L’ENFANT SUR LA BRANCHE Luce GUILBAUD ( poèmes ), Fanny MILLARD ( illustrations ), ISBN : 978-2-84031-233-8 / 48... [Lire la suite]
Posté par cecilg à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2008

Valérie Rouzeau ~ Mange-Matin ~ L'idée bleu collection Farfadet bleu

On trouvera dans Mon (V.R.)Mange-Matin, pêle-mêle, une vache très ivre, un cheval, un poisson et une superbe euphorbe (le nom oublié de cette plante vivace m’est revenu quand s’est imposé à moi ce drôle de titre d’«oeuf en robe») morts, un amour vivant, des choses belles des choses moches d’époque, un million de tolars. Et enfi n, tout ce que tu y mettras, lecteur !farfadet bleu est un peu si l’on veut une sorte de « leaping leprechaun », ce lutin vert du folklore irlandais qui court qui court avec un pot rempli de pièces d’or... [Lire la suite]
Posté par cecilg à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juillet 2008

Les carnets du potager, Contre-allées

Un plaisir de retrouver pour la 4ème fois, les poètes au potager. Cette fois, quatre petits bijoux. Sans rire. Magali Thuillier, Ta main autant queAvec cette langue qui est la sienne, toujours mon amour, [...] à rechercher sans cesse comment t'aimer, quelques moments intimes et le bonheur d'être à deux. On dirait même que ça ouvre vers d'autres possibilités. Emmanuel Flory, Couper / recoudre Je suis vraiment séduite par cette écriture calme et limpide. Une autre façon de peindre la vie à deux. la robe blanche le voile... [Lire la suite]
Posté par cecilg à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juillet 2008

Accouchement de choses ~ Mohammed El Amraoui ~ Dumerchez

A défiler les paysages et les visages, semaine après semaine, l'œil s'engrosse. Et c'est de cette fécondation-là que Mohammed El Amraoui met bas sa langue, qu'il nous livre cet Accouchement de choses tout à fait somptueux. (extrait, p.13)   La nuit oblique aussi-  une pente de corps fatigué, comme un mégot dans la commissure du lieu.  L’aile d’un insecte, soudain, se colle sur le dormant d’une porte. Et aussi infime ceci soit-il, ceci réveille, entrecroise les accès... [Lire la suite]
Posté par mots_tessons à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2008

Dominique Quélen ~ Comme quoi ~ L'act'mem / La rivière échappée

En lisant Dominique Quélen, on se trouve face à des tableaux qui se font. Des petites formes qui progressent sous les yeux, montent puis s'effondrent tandis que d'autres, déjà, s'avancent. Et dans le lot, quelques tableaux "parfaits" se hissent et se stabilisent, avec cela de particulier que, dans cet arrêt, leur reste une stupéfiante forme de vélocité. Vélocité de la pensée de DQ. Vélocité de l'œil, de tout ce qui sert à saisir l'avant ou  l'arrière-plan grignoté. On marche sur des œufs écrit Maryline Desbiolles (4ème... [Lire la suite]
Posté par mots_tessons à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2008

Amandine Marembert ~ à perpète ~ pré#carré

à perpète, c'est un adieu à la grand-mère perdue. Grand-mère partie avant d'avoir pu savoir ce que donnerait son jardin. Une voix sensible où l'émotion de cette perte nous ravive les nôtres.   pré#carré nous offre une nouvelle fois un bel objet/livre.             Il m'a fallu éclaircir les carottes             pour mettre de l'ordre            dans ma tête    ... [Lire la suite]
Posté par cecilg à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]