16 avril 2008

In-fusion n°1

Un beau projet que cette revue dont le thème du n°1 est la nature. Beau format, belle mise en page, belle couverture : de ces livres qui donne envie d'ouvrir et de lire de bout en bout. Pour ce n° 1 ont participé : Michel Cosem, Matthias Vincenot, Saïd Mohamed, Cécile Guivarch, Juliette Clochelune, Laurent Fels, Emeric de Monteynard, Thierry Cazals, Philippe de Boissy, Patrick Joquel, Eric Dubois, Jacqueline Persini-Panorias, Jean-Pierre Lesieur, André Duhaime, Camille Aubaude, Daniel Brochard, Danièle Corre, Magali Turquin, Pierre... [Lire la suite]
Posté par cecilg à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 avril 2008

Alain Jégou ~ Comme du vivant d'écume ~ Ed. La Digitale

Alain Jégou a exercé durant 28 ans le métier de marin-pêcheur.Après de longues et harrassantes journées en mer, son bâteau Ikaria au port, à Lorient, il écrit des textes inspirés par la vie, la mer, les lectures de la Beat Generation.             il fallait dire            l'aube falaise des visions rocheuses            brisants décharnés            les commandos du vent... [Lire la suite]
Posté par mots_tessons à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 avril 2008

Jacques Josse ~ Dormants ~ Publie.net

A travers ce triptyque, Jacques Josse s'installe dans la voix de ses absents. Il doit s'arrêter. Reprendre pied. Détecter ce que disent les ruines. Ces absents geignent, se parlent, se répondent faiblement. Cela à lieu au plus feutré de la nuit, quand le va-et-vient des voitures sur la nationale s'estompe. Et lorsqu'on passe dans ces pages, on se retrouve comme cette tête de cheval en train de mâcher le vent d'ouest à la porte d'un box. A mâcher ce vent du couchant. Ce vent léger de nos couchés,... de nos propres Dormants peut-être. ... [Lire la suite]
Posté par mots_tessons à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2008

Amandine Marembert ~ à perpète ~ pré#carré

à perpète, c'est un adieu à la grand-mère perdue. Grand-mère partie avant d'avoir pu savoir ce que donnerait son jardin. Une voix sensible où l'émotion de cette perte nous ravive les nôtres.   pré#carré nous offre une nouvelle fois un bel objet/livre.             Il m'a fallu éclaircir les carottes             pour mettre de l'ordre            dans ma tête    ... [Lire la suite]
Posté par cecilg à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]