15 juin 2009

Georges Cathalo ~ A l’envers des nuages ~ Encres Vives 367

Les yeux en l’air on plonge dans le ciel. Jusqu’à s’y fondre. Vivre ainsi n’est pas aussi facile qu’on pourrait le croire. D’ailleurs combien de temps passons-nous à pelleter les nuages ? Bien trop peu, n’est-ce pas ?

Et n’allons pas croire que ce privilège est réservé aux enfants, aux poètes, ou aux paresseux Les uns comme les autres ont leurs jeux, leurs travaux ou leurs paupières pour oublier de voir. Quoi ? Peut-être ce que l’homme a cru voir Un nuage Les beaux nuages

Qu’est-ce qu’un poème ? Serait-il aussi mystérieux qu’un nuage ? Et pourquoi pas

Qu’est-ce qui nous retient ? Qu’est-ce qui nous empêche de lever les yeux ? De tenter une vie à l’échelle des nuages Une vie qui passe en couleurs variables, et que le vent traverse et entraîne Un peu plus loin Un peu plus haut

6.10 € ~ Encres vives 367 ~ Encres Vives, 2 allée des Allobroges, 31770 Colomiers

Posté par cecilg à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Georges Cathalo ~ A l’envers des nuages ~ Encres Vives 367

Nouveau commentaire